Vraie fourrure ou fourrure synthétique : comment les distinguer ?

Le naturel et le synthétique sont en constante concurrence. Les fabricants déploient de plus en plus d’efforts pour se rapprocher autant que possible du naturel. C’est également le cas dans le domaine de la fourrure. En tant qu’utilisateur, comment savoir si c’est de la vraie fourrure ? Il y a des éléments précis qui vous permettront de savoir comment les différencier.

Le poil, principale différence entre vraie & fausse fourrure

Différencier la fausse fourrure de la vraie fourrure commence par les poils à travers leur légèreté et leur longueur. Pour savoir comment différencier le vrai du faux, il suffit de prendre la fourrure en main et d’analyser comme suit.

La légèreté du poil

Il faut légèrement secouer la fourrure pour faire bouger les poils. Comment savoir si c’est de la vraie fourrure ? Les poils d’animaux suivront facilement votre mouvement de secousse. On note une certaine fluidité dans la vraie fourrure. Par contre, les poils de la fourrure synthétique restent plutôt figés. Ils n’épousent pas vos mouvements lorsque vous les secouez.

La longueur du poil

On sait aussi comment différencier les deux fourrures grâce à l’irrégularité des longueurs des poils. En effet, les poils d’un animal n’ont pas tous la même longueur. Ces poils poussent naturellement et sont plus fins à la pointe. En revanche, ceux de la fourrure synthétique sont conçus en usine. Par conséquent, ils ont presque tous la même longueur et ne sont pas fins à la pointe.

Cet article peut vous intéresser : Comment laver la fourrure synthétique ou la fausse fourrure ?

La base de la fourrure : un indice supplémentaire

Après l’analyse des poils, si la question comment savoir si c’est de la vraie fourrure persiste, regardez la base. Il y en a de deux types, chacun pour un type de fourrure : la trame textile et la peau. Voyons comment différencier les deux.

La trame textile

En France comme ailleurs, la fourrure synthétique a une base tissée. Elle est faite avec du textile sur lequel on crée une pilosité artificielle. Étant implantée dans une trame textile, les poils sont disposés méthodiquement. Les fabricants de la fausse fourrure s’arrangent pour camoufler la base. Ainsi, quand on écarte la fourrure synthétique, on a du mal à accéder à la base.

La peau d’animal

Au contraire, la vraie fourrure qui provient de l’élevage des animaux laisse voir la base. Comment savoir si c’est de la vraie fourrure ? Regardez la peau à la base des poils. La fourrure naturelle, une fois écartée laisse voir la racine des poils. On sait comment différencier, car chaque poil a sa base visible et il émane de la peau. Donc, quand vous arrivez à voir la base, il est fort possible que la fourrure provienne de l’élevage d’un animal.

Faire un test pour vérifier la nature de la fourrure

L’étape ultime sur comment savoir si c’est de la vraie fourrure est le test. Si vous doutez de la provenance d’une fourrure déjà achetée, procédez à l’un de ces tests. Malheureusement, il faut être propriétaire de la vraie ou de la fausse fourrure avant de décider de faire ces tests.

Le test à l’aiguille

Ce test est facile et il n’y a aucun risque d’endommager votre fourrure. Munissez-vous d’une aiguille et piquez dans la fourrure pour traverser la base. À ce moment, on sait comment différencier grâce à la résistance de la base. S’il s’agit d’une fourrure issue de l’élevage d’animaux, l’aiguille aura du mal à traverser la base qui est la peau. Quant à la fausse fourrure, elle laisse passer l’aiguille aisément.

Le test à la flamme

On coupe quelques poils de la fourrure et on les tient avec une pince à sourcils. Ensuite, il faut les brûler dans un endroit sans risque. Comment différencier alors ? La fausse fourrure brûlée va dégager une senteur de plastique brûlé vu qu’il est synthétique. Quant à la vraie, elle a l’odeur d’un cheveu humain qu’on a brûlé. Pour ceux qui ne connaissent pas l’odeur d’un cheveu brûlé, il faut se concentrer sur celui du plastique brûlé. S’il n’a pas cette odeur, c’est du vrai, autrement, c’est de la fausse fourrure.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.