Quelle est la fourrure la plus chère ?

Les manteaux les plus beaux ne sont pas toujours les plus chers. En effet, le prix d’un manteau se définit surtout sur la base de la qualité de la fourrure. En mode, les avis sont partagés pour attribuer le titre de la fourrure la plus chère. Toutefois, on peut faire un top 4 des fourrures les plus coûteuses.

La fourrure de vison

Cette fourrure la plus chère au monde provient d’animaux appelés vison. Normalement, il s’agit d’un groupe de diverses espèces d’animaux de la famille des Mustélidés. Mais le vison qui grandit en élevage pour sa fourrure est le vison d’Amérique. Cette fourrure est aussi la plus populaire des manteaux en fourrure de luxe. L’avantage avec cette fourrure la plus coûteuse est sa légèreté. Par conséquent, elle est facile à porter et très confortable.

Par ailleurs, c’est un vêtement de mode très attractif et caractéristique de personnes distinguées. De plus, la fourrure de vison peut durer de très nombreuses années quand elle est bien entretenue. C’est alors la fourrure la plus coûteuse dans le monde et à la fois la plus rentable. On retrouvera plusieurs modèles de vêtements, principalement de manteaux avec de la fourrure de vison.

La fourrure de zibeline

La zibeline est un mustélidé très distinguable grâce à la couleur de son pelage qui est de couleur brune avec des zones fortement foncées, tendant vers du noir. Cette fourrure est dite la fourrure la plus chère au monde, car l’aspect des poils est unique. En mode, c’est une grande course qui se fait face à une belle fourrure de zibeline. D’ailleurs, la peau de la zibeline avec la fourrure se vend en fonction de sa beauté. Ainsi, plus la fourrure de zibeline est belle, plus elle est chère.

Pour obtenir sa fourrure, on fait l’élevage de la zibeline. Ce qui est fascinant avec cet animal, c’est qu’on ne peut pas estimer le coût de sa fourrure à l’avance. C’est pourquoi quand on met la main sur une fourrure de zibeline hors du commun, on peut l’estimer comme la fourrure la plus coûteuse.

Le chinchilla

La fourrure de chinchilla ne pouvait que trouver sa place aussi haute dans le classement. Tout d’abord, cette fourrure la plus chère dans le monde doit son prix à la beauté du pelage du chinchilla. La fourrure du chinchilla est d’une couleur argenté et noir. Les manteaux en fourrure de chinchilla se remarquent très vite. Ils présentent des sortes de rayures larges noir et blanc dégradés. La fourrure la plus chère au monde de chinchilla est très souvent portée par des femmes de la haute société.

En plus d’être un vêtement de luxe, le manteau en fourrure de chinchilla est très efficace. Il maintient très bien au chaud durant les rudes hivers grâce à sa pile très épaisse. Pour ceux qui recherchent un manteau coûteux qui remplit bien ses fonctions, c’est la fourrure de chinchilla qui l’emporte.

Lisez aussi : Vraie fourrure ou fourrure synthétique ?

La vicuna

Provenant de la vigogne, la vicuna est la fourrure la plus coûteuse au monde. La vigogne est un animal dont le pelage est très convoité. On la surnommait la laine des dieux à cause de la place accordée à l’animal. Cet animal se retrouve au Pérou où il apparaît même sur l’emblème. Tout ceci montre à quel point la vigogne est sacrée dans cette région. Par conséquent, c’est normal que ce soit la fourrure la plus chère dans le monde.

À l’instar du chinchilla, la vicuna offre une bonne résistance thermique. En effet, puisque l’animal vit dans des conditions climatiques extrêmes, sa peau et son pelage sont donc bien aptes à préserver du grand froid. Pour couronner le tout, un vêtement en fourrure de vigogne est d’une douceur et d’une légèreté remarquable. Néanmoins, à cause de son prix, rares sont les maisons de couture qui s’aventurent à l’utiliser.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.